Le Navet plante médicinale

Médecine des plantes
Brassica rapa - Navet

brassica




Riche en vitamines A, B et C, le navet contient également de l’arsenic. C’est un fortifiant de premier ordre qui contient du sucre, du phosphore, de l’iode et du soufre.
Obésité / Maladies de la peau

Diurétique et antiscorbutique, il combat l’obésité.

Sa teneur en soufre explique son efficacité contre les maladies de la peau.

On le conseille aux personnes prédisposées à l’acné et à l’eczéma le consommer cru.

100 g de navets coupés en morceaux et bouillis dans de l’eau ou du lait donnent une boisson pectorale à administrer légèrement sucrée, contre les rhumes et fluxions de poitrine.

Contre ces mêmes affections, on préconise le sirop de navet préparé de la façon suivante : râper des navets, en extraire le jus, filtrer et mélanger à un poids égal de sucre. Faire cuire à feu doux jusqu’à consistance sirupeuse. Ce sirop peut également se préparer en creusant dans un gros navet une cavité que l’on remplit de sucre. Il se forme très rapidement un sirop concentré qu’on administre aux - enfants grippés à raison de plusieurs cuillerées à café dans la journée.

Angines

Contre l’angine, faire des gargarismes à l’aide de la solution obtenue à partir d’un gros navet coupé en menus morceaux et mis à bouillir dans un demi-litre d’eau.

Abcès / Articulations / Furoncles 

Le cataplasme constitué par un navet cuit, réduit en bouillie, soulage les articulations douloureuses des personnes atteintes de la goutte, ainsi que les inflammations des abcès, furoncles et panaris.





Copyright "La bande à Dom" 2011, tous droits réservés